Bienvenue dans un musée à ciel ouvert ...

... bienvenue à Roquefort des Corbières

Patrimoine

Quand les histoires se mèlent et s'emmèlent, se font et se défont au gré du temps qui passe tout en laissant derrière elles une fine trace, un témoignage du passé pour l'érudit qui veut bien y préter attention.

Le calvaire :
À l’ombre d’arbres plus que centenaires, vous découvrirez une chapelle derrière laquelle se dressent 3 imposantes statues de fonte et 14 oratoires. Retrouvez son histoire.
Trois autres calvaires familiaux sont visibles dans le village.
L’église Saint Martin :
Elle remplace l’église Saint Antoine qui s’érigeait en contrebas du château ( angle rue du Soleil et rue Jean Cathala) Il s’agit de l’église actuelle terminée en 1857. Elle présente une vaste nef et un transept peu débordant et est couronnée par une tour clocher massive où sont visibles les cloches. L’intérieur est remarquable par ses statues et tableaux.
Les ruines du Château :

Seuls subsistent des pans de murs qui dominent le village. Le château a été démantelé en 1659 après le traité des Pyrénées. Il était construit sur le roc Saint Antoine. C'était un « castrum » c’est à dire un endroit fortifié.
Tout à côté du roc, subsiste un pan de mur, vestige de la maison cadastrale, salle de tribunal et résidence de l’archiprêtre. En 1789, le château fut saisi au profit des hospices civils de Narbonne. La maison cadastrale finit comme abattoir du village.

Les trois Moulins :

Ces symboles de Roquefort et de ses vins (la cuvée Tresmoulis) furent certainement construits au 18e siècle. C’étaient des moulins à vent moulant de la farine de blé. Ils furent abandonnés et appartiennent aujourd'hui a des particuliers.

Le chalet Jean Alexandre :

Sur les flancs de la colline Saint Martin, le Chalet Jean Alexandre restauré semble attendre votre visite. Admirez également le système de bassins de retenue d’eau à ses pieds.

Les Capitelles :

Ce sont les cabanes en pierres sèches (c’est à dire sans mortier) qui servaient autrefois d’abri temporaire aux vignerons, à leurs outils ou à leurs chevaux. Vous en trouverez de nombreuses le long des chemins de promenade autour du village.

La Chapelle Saint Martin :

Elle est mentionnée depuis le XIIIe siècle. Elle fut dévastée lors des guerres franco-espagnoles du 16e siècle. Au 17e siècle, son chœur et ses alentours servirent de cimetière. La route pour y accéder est jalonnée de croix (certaines du XIX e siècle) qui constituent les étapes du chemin de croix.

La Clotte et ses bornes milliaires :

Les milliaires sont les bornes numérotées que les Romains plaçaient le long de la voie Domitienne à chaque mille (1481,50 m) ; Ces bornes antiques ont été déplacées au Moyen Âge pour construire un bâtiment équipé d’un pressoir à huile. C’est un arrêt incontournable pour les randonneurs. Le site est classé monument historique depuis 1974. Il a été restauré en 2014 par le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise, la municipalité, l’association Roquefort Histoire et Patrimoine grâce à 25 bénévoles de la commune.

Les ruelles du village haut :

Remontez la rue des 3 moulins : sur votre gauche, vous allez rencontrer des venelles pavées, des escaliers, des porches, des maisons à plusieurs niveaux. Elles invitent à la flanerie, allez-y.

La Voie Domitia :

Cette voie romaine suivait sensiblement le tracé actuel de la D6009 (ex RN9) à travers le territoire roquefortois. On peut en trouver un fragment à proximité du village.

Patrimoine

Un village et son terroir...

Idéalement placé entre mer, garrigue et montagne,
Roquefort des Corbières est le point de départ de nombreuses randonnées et balades accessibles à tous.

Le village s’étend sur 4544 hectares dont 620 de vignes, les amoureux de la nature peuvent s’évader en toute tranquilité. Chaque pierre a une histoire et derrière chaque pierre, il y a l’imprévu. La faune et la flore méditerranéennes cohabitent en toute discrétion. Site occupé dès la préhistoire, toutes les civilisations ont  laissé des traces encore bien visibles. L’association Roquefort Corbières Randonnées vous accompagne toute l’année pour des petites balades autour du village, des randonnées ou des séjours plus lointains
Quelques idées de balades de 3 heures environ dans et autour du village :

Castrum de Montpezat, St Clément, Bergerie Terrole, domaine de Montpezat

La clotte, Cerbeire, roche Trouée

Saint Jean, col des Musels

Roquebesse, capitelles, Caulasses

Richesses du temps passé (flyer parcours numéroté)

Chemin des écoliers

Sur les traces du sentier Cathare

Site Visorandos


Un village d'artistes...

De nombreux artistes de classe internationnale sont nés, ont grandi, ont vécu ou vivent encore à Roquefort des Corbières.
Venez les découvrir...

"Philipe Faraut ; l'homme des têtes"
Sculpteur figuratif mondialement connu spécialisé dans les portraits grandeur nature et les sculptures monumentales. Il travaille en particulier le marbre et l’argile. Il a découvert Roquefort des Corbières et y organise chaque année des stages internationaux. Il projette de faire de notre village une salle d’exposition à ciel ouvert. Huit des ses sculptures ont été installées dans le village (circuit des têtes).
Retrouvez-les...
Quelques portraits...
Bélènos :
Dieu celte symbolisant la lumière et la force.
le Vigneron :
« Salut, Vigneron, salut à toi sans qui la France ne serait plus le sourire de l'Europe. » Maurice Bedel.
le Métèque :
« ...Avec ma gueule de métèque de Juif errant, de pâtre grec et mes cheveux aux quatre vents » Georges Moustaki
  • Bélénos

  • le Vigneron

  • le Métèque

"Bernard Cantié ; de l'outil à l'art"
Vigneron sculpteur ou sculpteur vigneron , les talents de Bernard sont divers.Deux expositions àla Mediatheque ont eu un immense succès. Imagination créative, poésie, malice sont mises au service des « vieux outils » auxiliaires du passé ,auxquels il redonne vie sous des formes étonnantes. Nous souhaitons que sa retraite de vigneron lui laisse beaucoup de temps pour s’adonner à sa passion et nous régaler d’autres expositions.
Quelques réalisations...
  • Coin-coin

  • Les vieux

  • Pikaplum

"Barbara Beus ; garrigue et paysage"
Artiste peintre d’origine allemande, elle est installée, avec son mari américain est instalée sur la commune de Roquefort des Corbières à Castelsec depuis 2002, dans une ancienne bergerie . Personnage personnalitée de Roquefort, elle a exposé dans notre village et a fait partager sa vision très colorée de nos paysages, de nos garrigues, passant des ocres des rochers , du vert des buissons méditerranéens au bleu azur du ciel.
Découvrez-les..
"Maribel Lescanne ; la femme pastel"
Née à Madrid, Maribel a vécu dans diverses contrées avant de s’installer définitivement à Roquefort en 1999.
Depuis l’Ecole d’Art Graphiquede la rue du Dragon à Paris, au travail en atelier et en extérieur avec des maîtres tels que Serge Belloni et Philippe Dutoit qui lui transmettent la technique du paysage et celle du dessin, Maribel ne cesse de travailler.
Elle pratique depuis 30 ans l’art du pastel à l’huile , technique qui sublime sa sensibilité, son art de traduire avec tendresse et bonheur la nature et les personnages qui l’entourent. Après avoir exposé dans les grands musées de France( et trois fois à la médiathèque de Roquefort), en Espagne, au Mexique elle ne cesse d'évoluée et prépare d’autres expositions.
Découvrez ses réalisations...
"Mireille Courtier ; La Dame aux ZOZIOS"
Née à Paris, Professeur de francais et d'art plastique dans un lycée allemand.
Aujourd'hui a la retraite sur la commune de Roquefort des Corbières à Castelsec.
Créatrice de sculpture en pâte à bois en forme d'oiseaux ZOZIO à traits humain.
Elle a exposé dans de nombreux lieux en allemagne et en france. La nature est sa première source d'inspiration aussi que les humains par leurs traits de caractères dominants, un defaut...
C'est en réunissant ces deux sources et sa passion pour les couleurs que ses ZOZIOS prennent vie.
Admirez-les..
  • ZOZIOS

  • les Cocotes

  • les Cocotes

"Bénédicte Coffinières ; Nuances de bleu"
"La pensée esthétique chinoise n'envisage le beau qu'en relation avec le vrai. Le vrai, pour moi réside dans la conversation que j'ai engagée avec la peinture, cet espace de liberté dans lequel je joue à peindre, où je vais de surprise en surprise avec curiosité et confiance."
Découvrez ses réalisations...
  • Horizon 2020

  • Droit Devant

  • En Urgence

"Thierry Delory ; Le dessinateur"
Dessinateur en Occitanie et Méditerranée Plus de 1100 dessins réalisés sur divers sites d'après nature au plus près des savoir-faire et des patrimoines remarquables d'Occitanie.
Découvrez-les..
  • Expo été 2020

Un village festif...

Partager, découvrir, s'amuser, s'émmerveiller, visiter, apprendre, se rassembler, bien plus que de simples mots qui prennent chez nous un tout autre sens. Chez nous ils font partie de notre art de vivre, de notre volonté de toujours garder un coté humain, amical et chaleureux. 

"La bourride des anciens de l'U.S.R" :

Chaque 1er mai, les anciens de L'U.S.R organisent un repas traditionnel à base d'anguilles en pleine nature à la Combe de L'Aval.

"Une cave une histoire" :

Fête désormais traditionnelle qui mêle vin et musique : les vignerons ouvrent leurs caves, des artistes locaux nous dévoilent leurs œuvres, des associations vous proposent des petits plats, des artistes vous enchantent de leurs rythmes, tout cela dans les rues du village réservées aux piétons. Vous pourrez apprécier le savoir faire de nos vignerons qui vous feront apprécier leur savoir faire et déguster leurs meilleurs crus.

"Roquefort en 2 appellations" :

L’association « la Vigneronne » de Roquefort invite chaque année les producteurs de Roquefort (le fromage) pour une journée où se mêlent les parfums du fromage et les senteurs des vins locaux : défilé des brebis dans le village accompagnées de leurs bergers, repas festif où l’on retrouve les 2 appellations.

Soirées « cinéma aux étoiles » :

Deux séances sont prévues par été : la place du village se transforme en grand salon où l’on se retrouve « comme à la maison » autour d’un film récent pour un grand moment de convivialité.

"Fête du Sanglier" :

Cette soirée traditionnelle est organisée par la Diane Roquefortoise, au mois d’août. Elle annonce l'ouverture de la chasse au sanglier. Au repas un civet de sanglier est attendu avec impatience et régale les papilles des roquefortois et vacanciers.

"Fête du village" :

- Au mois d’août,  jeux pour les enfants, apéritif offert par la Municipalité le matin, repas dansant, retraite aux flambeaux et feu d’artifice cloturent la journée

- En novembre, pour la Saint Martin (patron du village) les manèges envahissent la place, animations et repas  festif perpétuent la tradition.

D'autres festivités sont organisées régulièrement par les associations Roquefortoise durant tout l'été, à découvrir dans l'agenda...

Un village authentique...

Roquefort des Corbières, niché entre la falaise de la Roque, la colline St Martin et la Triolle est un village qui  a su conserver son authenticité, ses paysages de vignes et de garrigue, ses murets et capitelles en pierres sèches...
Ses rue étroites et escarpées incitent à la flânerie.
Cette authenticité se retrouve aussi dans la cuisine, la chasse, les cueillettes d'asperges, de figues, d'amandes, thym et romarin...

"La bourride d’anguilles" :

Plat traditionnel de notre région, autrefois base de l’alimentation pour les pêcheurs, elle figure encore en bonne place dans les repas de fêtes. Sa préparation demande un long processus. Après leur capture, il faut d’abord soigneusement nettoyer les anguilles; avant, on les roulait avec le pied dans le sable. Puis il faut couper leur tête, les ouvrir, les vider puis les couper en tronçons de 7 à 8 cm. Pour confectionner la recette, il faut des pommes de terre coupées en morceaux, de l’ail, du saindoux (un peu rance) des petits crabes (les cranquettes), des croutons de pain grillés et aillés. Tout cela cuit dans des chaudrons en cuivre (les paîrols) dont les flancs sont léchés par les flammes

"La cargolade" :

Après une averse, on peut voir de nombreux Roquefortois déambuler dans les bas-côtés à la recherche du seul animal à cornes de la région : l’escargot (ici on dit cagaros). Celui-ci finira grillé dans sa coquille sur un feu de braise. Ce plat typique se déguste debout arrosé d’un vin de pays et d'aïoli.

"Les cueillettes de garrigues" :

Les asperges sauvages, fenouil,les poireaux, les amandes, les figues, les mûres et les herbes arométiques étaient et sont encore ramassés par les villageois tout au long de l’année pour des plats et recettes traditionnelles comme l’omelette pascale.

"Le sous-sol" :

Plus méconnu, le sous-sol de Roquefort est parsemé de grottes, d’avens (gouffres naturels), de dolines. Des spéléologues explorent régulièrement le massif calcaire. Sous nos pieds plusieurs millions de m3d’eau constituent la nappe des Corbières.

Chasse au sanglier :
Les sangliers sont chassés en battue ; les « piqueurs » les rabattent à l’aide de chiens vers les tireurs postés sur des affuts. La chasse se déroule d’août à février.
Chasse aux palombes :
Les palombes sont traditionnellement chassées en mars et en octobre lors de leur migration. Les chasseurs guettent le passage des vols dans des palombières (abris en pierres sèches ou en bois à la cîme des arbres).

Parc naturel régional

Découvrir

Restaurer

Protéger

Transmettre

Créé le 18 décembre 2003, le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée est un lieu de vie exceptionnel. Son équipe de professionnels est chargée de préserver et d’améliorer la qualité de vie de ce territoire reconnu nationalement pour ses paysages et sa biodiversité.

Les 21 communes qui le composent et ses partenaires institutionnels souhaitent faire du Parc un atout pour la Narbonnaise. Leur objectif ?
Conjuguer développement économique durable et préservation de l’environnement et du patrimoine.

Afin de préserver au mieux notre environnnement et notre qualité de vie, nous mettons en place des actions conjugés avec le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée